Franklin

Algérie coloniale : musulmans et chrétiens : le contrôle de l'État : 1830-1914 / Oissila Saaidia ; préface de Henry Laurens.

Author/Creator:
Saaïdia, Oissila.
Publication:
Paris : CNRS, c2015.
Format/Description:
Book
408 p. : ill., maps ; 23 cm.
Subjects:
Catholic Church -- Algeria -- History.
Religion and state -- Algeria -- History.
Islam and state -- Algeria -- History.
Christianity and other religions -- Islam.
Islam -- Relations -- Christianity.
Colonization -- Algeria -- History.
Algeria -- Religion -- History.
Summary:
"Au cours du XIXe siècle, catholicisme et islam deviennent les deux religions majoritaires en Algérie. Alors que l'islam est attesté depuis des siècles, le catholicisme est assimilé au conquérant. Comment la France a-t-elle procédé dans ses relations avec ces deux religions? Et que nous disent ces relations de la réalité coloniale ? Oissila Saaidia retrace ici les étapes qui ont conduit à "l'invention du culte musulman". Le catholicisme apparaît, lui, comme l'un des piliers de l'ordre colonial bien que des tensions apparaissent avec la République anticléricale. De leur côté, les musulmans sont soumis à une "obsession sécuritaire" croissante de la part des autorités françaises. C'est dans ce contexte de mise sous tutelle des cultes que la loi de Séparation de 1905 va donner, pour la première fois, un cadre légal à l'islam. Conçue pour la métropole, cette loi est censée inaugurer un nouveau type de relations entre l'État et les cultes. Elle stipule en effet que la République ne reconnaît ni ne subventionne aucun d'entre eux. En théorie, toutes les confessions sont placées à la même enseigne républicaine. Dans la réalité, les choses seront bien différentes en Algérie?"--P. [4] of cover.
Contents:
Pt. 1. La mise en place des cultes
1. L'invention du culte musulman
Les acteurs : des intérêts divergents
Des néophytes en Algérie
Les incontournables agents indigènes
L'invention du culte musulman
La circulaire de 1851
Le consistoire musulman : une vraie institution pour le culte ?
La commission de surveillance et d'administration des mosquées
2. Gérer au quotidien
Avant 1870 : entre travail de fond et gestion au jour le jour
Travail de fond
Les contingences du quotidien
La commission d'administration et de surveillance des mosquées au travail (1870-1908)
Gérer le personnel, les lieux, le matériel
La commission : une majeure sous tutelle
3. Une Église concordataire en terre algérienne
L'Algérie, cette "autre France"
Des diocèses français en contexte colonial
"La nouvelle race latine"
L'Église catholique : pilier de l'ordre colonial ?
Se tenir aux côtés de l'armée
Marianne et Marie, unies pour le même combat : la gloire de la France
L'Église, acteur colonial
Pt. 2. Contrôler, surveiller... punir ?
1. État français et Église algérienne : chroniques de tensions annoncées
Un anticléricalisme colonial ?
L'Église et la franc-maçonnerie : exportation de passions françaises ?
Don Camillo et Peppone en Algérie
Une législation métropolitaine en contexte colonial : le cas des fabriques
La mission auprès des musulmans : mythes et réalités de la politique de l'État français
Christianisme : le retour ?
Convertir les musulmans : le recyclage du mythe kabyle
2. Les confréries religieuses : surveiller sans punir (années 1840-fin des années 1870)
Confréries, ordres religieux et khouans : un imaginaire en construction
"Les voies d'Allah"
Le rôle de l'enquête dans la constitution des savoirs
Comment prendre le contrôle des confréries religieuses musulmanes ?
La politique des égards
La "fabrique" des hommes acquis à la France
L'ordre règne dans les ordres religieux algériens
Innovations dans la vie des confréries
3. Les confréries musulmanes : "surveiller et punir" (fin des années 1870-veille de la Première Guerre mondiale)
Le renseignement : fondement du contrôle de la société
Les best-seller de l'information
Répondre aux demandes des autorités : les enquêtes
Entre indifférence et internement : gérer les khouans
Les règles ont changé mais la surveillance des zaouïas se poursuit
Les trois zaouïas du Djurdjura : danger réel ou imaginaire ?
Les pèlerinages des musulmans algériens : du religieux à l'administratif
Le pèlerinage : au coeur du religieux
De l'inderence au contrôle
Refus, malentendus et autorisations sous réserve : les pèlerinages en Algérie des années 1880 à la veille de la Première Guerre mondiale
Pt. 3. La Séparation : le test
1. L'universalisme républicain en situation algérienne : exporter la laïcité
Une importation législative
La Séparation dans les colonies, un débat avorté en métropole
Le décret du 27 septembre 1907: une adaptation de la loi à l'Algérie ?
L'Église catholique algérienne face à la loi : éviter une Séparation "à la française"
Édulcorer le modèle métropolitain
Répliques catholiques
Se séparer de l'islam?
La loi de Séparation : premier cadre légal pour le culte musulman
Des populations impuissantes
2. Les cultes catholique et musulman en régime de Séparation
Le culte catholique en danger ?
Trouver des fonds
La fin du clergé algérien ?
L'algérianisation de la Séparation
Le cas Bouissière, évêque de la Séparation ?
Catholiques, mais Français : le refus du jusqu'au-boutisme
Le culte musulman séparé ou l'inévitable hiatus entre principe républicain et réalisme
Les indemnités temporaires de fonction : le culte musulman à égalité avec les autres cultes?
Les attributions de la cultuelle : une commission d'administration et de surveillance des mosquées bis
Un modèle algérien de gestion des religions ?
Les relations État/religions : la situation en 1914
Des religions en mutation
La Séparation : solution aux problèmes des rapports religions et État ?
La politique religieuse, vecteur de modernité ?
Le transfert du modèle concordataire
Quel résultat ?
Un État moderne et antidémocratique : l'impasse coloniale.
Notes:
Includes bibliographical references (p. [385]-392) and index.
ISBN:
9782271081407 (pbk.) :
2271081408 (pbk.)
OCLC:
903598944
Status/Location:
Loading...