Franklin

Le moment américain du roman français : (1945-1950) / Anne Cadin.

Author/Creator:
Cadin, Anne, 1984- author.
Publication:
Paris : Classiques Garnier, 2018.
Format/Description:
Book
736 pages ; 22 cm.
Series:
Études de littérature des XXe et XXIe siècles ; 71.
Études de littérature des XXe et XXIe siècles, 2100-3335 ; 71
Status/Location:
Loading...

Get It

Details

Subjects:
French fiction -- 20th century -- American influences.
French fiction -- American influences.
Summary:
"À la Libération, le roman américain apparaît comme un modèle susceptible de renouveler le roman français : la publication de romans américanisés s'accroît; la critique s'inquiète des conséquences de l'injection de ce 'sang neuf' dans les veines du roman français. Comment rendre compte des voies d'appropriation de cette ressource états-unienne par un vaste panel de romanciers, allant de Sartre à Vailland, en passant par Vian, Simenon ou Meckert? Cette voie américaine, encore peu étudiée, a-t-elle été fructueuse? Le présent ouvrage entend explorer ce fulgurant moment américain du roman français, qui apparaît comme une transition cruciale entre les changements opérés par les avant-gardes des années 1920 et l'avènement du Nouveau Roman."--Back cover.
This book explores the dazzling American moment of the French novel, which opens with the Liberation and concerns a wide range of novelists (Sartre, Meckert, Simenon ...), as a crucial transition between the changes made by the before -guards of the 1920s and the advent of the New Roman.
Contents:
Pt. 1. Prémices et avènement du moment américain du roman français
Les français et le roman américain jusqu'à la libération
Itinéraire d'une métamorphose du lectorat
La diffusion restreinte`de la littérature américaine en France avant la Seconde Guerre mondiale
Intellectuels et premiers passeurs à l'oeuvre
Adrienne Monnier et Sylvia Beach, l'impulsion fondatrice
Les revues transatlantiques, vecteurs d'une première découverte de la littérature américaine par les intellectuels français
Maurice-Edgar Coindreau, un passeur en avance sur son époque
1939-1945. Des échanges transatlantiques interrompus ?
L'identification, dans l'édition et la presse, d'un nouveau phénomène avec lequel il va falloir compter
"Le roman américain."
Le pari des éditeurs. Opter pour la domination américaine dans les collections de littérature étrangère L'effervescence de la presse autour des romanciers américains
Un intérêt qui suit une courbe pyramidale et qui culmine en 1946-1947
La persistance de la domination des quatre "grands", un "goût" français ?
La prise de conscience de l'arrivée d'un "roman nouveau"
Une tension confirmée entre l'engouement, du public. Pour la littérature américaine et le scepticisme de la critique
L'arrivée du phénomène hard-boiled en France
La découverte tardive des maîtres américains du hard-boiled
L'intérêt grandissant mais méfiant de la critique pour un genre encore méconnu en France
L'absence de signes avant-coureurs du déferlement hard-boiled, une diffusion "à la française" lourde de conséquences
Les puissants agents de la diffusion du hard-boiled. La Série Noire et sa concurrence
La Série Noire, conséquences d'un phénomène éditorial inédit
Le marché florissant du genre noir Pt. 2. Roman sérieux et influence américaine de la fascination à l'échec
L'influence du roman américain sur un roman français considéré comme moribond
Remède ou poison ?
L'intérêt croissant pour le roman américain. Argument au service de la proclamation d'une crise du roman français
Les "solutions américaines". Un enthousiasme de courte durée
Favoriser l'action et remettre en cause le roman psychologique
Techniques romanesques innovantes et écriture métamorphosée
La nécessité de "rester calmes". Le roman américain, ni remède miracle, ni poison néfaste
La transposition avortée des apports américains chez les romanciers français de la "génération éthique"
Les jeunes talents du roman français face aux ressources américaines. Entre exagération et déception^^^Série Noire, conséquences d'un phénomène éditorial inédit
Le marché florissant du genre noir Sartre et le renoncement aux apports américain. Des désillusions esthétiques exacerbées par un revirement politique radical
Sartre et Le Sursis, l'ultime tentative romanesque
Le détachement du modèle américain peut-il expliquer l'inachèvement des Chemins de la liberté ?
L'influence américaine sur le roman français
Un questionnement rattrapé par les luttes politiques
"L'Amérique dégrade l'esprit".. La multiplication des offensives contre le roman américain
Volte-faces et mises à distance. Les inévitables répercussions de l'envahissement du littéraire par le politique
L'émergence d'un paradoxe complexe, l'anathème lancé contre des romans américains ayant permis la création de romans engagés
Raymond Queneau, une prise de distance amusée par rapport aux problématiques romanesques américaines
L'échec d'une "métamorphose du roman" français "sérieux" grâce aux romans américains
Pt. 3. La naissance du roman policier noir français un genre marqué au fer rouge par son origine américaine
Un possible romanesque écarté par Georges Simenon et Léo Malet
Le hard-boiled novel
Les exercices romanesques "à l'américaine" de Georges Simenon et Léo Malet
Pietr le Letton et 120, rue de la Gare. La lutte avec l'influence américaine
La naissance de Maigret ou l'audace de ne pas céder à la tentation américaine
Léo Malet, créateur de la matrice du roman policier noir français ?
L'avènement de Vernon Sullivan Tournant décisif pour la pérennité du roman policier noir français
Du canular pour initiés au scandale grand public
Le premier best-seller du roman policier noir français : J'irai cracher sur vos tombes
Le télescopage de deux affaires Vian, un Miller français ?
Vernon Sullivan, un point de non retour
L'originalité vianesque la maîtrise d'un vaste matériau américain
Arracher le lecteur à son statut de déchiffreur d'énigmes : l'excès chez Vian et Malartic
L'enracinement du roman policier noir français
La ténacité d'auteurs en quête de reconnaissance
S'émanciper par l'humour. L'apparition de pastiches du roman hard-boiled
La "saine réaction de Boris Vian face au quasi-monopole américain"
Le rapport complexe de Thomas Narcejac au pastiche : pratiquer une écriture palimpseste pour condamner le roman policier noir ? Vernon Sullivan Disparaître sous le masque américain. Serge Arcouët et Jean Meckert
"Le meilleur roman noir américain de l'année a été écrit par un Français" l'énigmatique oubli de Sergé Arcouët
Jean Meckert, le "réactivateur" du roman policier noir français
Malet et Héléna concurrencent le modèle américain. Du roman noir au "roman de la désespérance"
S'émanciper du hard-boiled grâce au matériau autobiographique
S'adapter aux réalités françaises : renouvellement du réalisme et pessimisme assumé
La confrontation de Georges Simenon aux romanciers américains
Les débuts hésitants et circonspects de la théorisation du roman policier noir
L'omission arrangeante du roman policier noir
Des ressources critiques peu étudiées les rubriques policières et l'exception Mystère Magazine
1949, année des premiers bilans sur le roman policier noir français "L'avènement de Vernon Sullivan, tournant décisif pour la pérennité du roman policier noir français"
Réception littéraire d'Henry Miller dans la presse française 1945-1950
1946
1947
1948-1950.
Notes:
Includes bibliographical references (pages [691]-721) and index.
ISBN:
9782406077510
2406077519
9782406077527
2406077527
OCLC:
1078534685